Sports mécaniques

Labellisée Système Productif Local par la DATAR en 2008, cette filière propre au Pôle Mécanique d’Alès rassemble à ce jour 102 entreprises et 1077 emplois dans les secteurs auto-moto et sous-traitance industrielle en lien avec le pôle de compétitivité ViaMéca. Une dynamique d’innovation  à l’origine d’une trentaine  de produits et procédés innovants dans le domaine des sports mécaniques et de la réduction de leurs impacts environnementaux.

Bois & Bois-énergie

Les trois quarts du territoire étant fortement boisés, le Pays Cévennes soutient depuis 2006 la structuration d’une filière Bois et Bois-énergie par une politique d’aménagement innovante qui privilégie à la fois une gestion durable des forêts, le recours aux chaudières à bois par les collectivités territoriales et la mise à disposition auprès des acteurs locaux d’équipements communs. Une nouvelle filière verte, qui compte à ce jour 98 entreprises pour 348 emplois.

Les CCI du Gard et de la Lozère contribuent à cette filière par la mise à disposition de deux ingénieurs spécialisés.

 

 

 

 

Éco-activités

Cluster leader en Languedoc-Roussillon avec 2 labos de R&D et 70 entreprises spécialisées dans les solutions environnementales, cette filière créée en 2000 travaille en liaison avec 3 pôles de compétitivité interrégionaux : Trimatec pour les transferts de technologies du nucléaire, Derbi pour les énergies renouvelables et Gestion des risques & vulnérabilité pour la prévention des risques natuels et technologiques.

Agroalimentaire

Avec déjà plus de 1000 emplois générés par 162 entreprises (dont Arcadie, leader français des épices et aromates déshydratées, et Coudène, leader européen de la brandade de morue), une filière Agroalimentaire, produits bio & produits du terroir se développe actuellement en Cévennes. Sous l’impulsion du Pays, une dynamique publique de soutien aux productions locales est en cours, à travers la constitution notamment de cuisines centrales pour la restauration scolaire et collective à destination d’une quarantaine de communes déjà impliquées dans ce schéma durable.

 

Biotechnologies-santé

Axée sur la conception, le développement et la production de biomolécules avec une palette de prestations de très haut niveau, du support technologique (plate-forme INRA-CNRS-UM2) jusqu’à l’outil de production GMP et des locaux d’entreprises adaptés, cette autre filière alésienne compte un acteur de poids avec LFB Biomanufacturing, filiale de LFB (Laboratoire de Fractionnement Biologique).

Tourisme

Des potentiels touristiques, les Cévennes en regorgent et une destination comme la nôtre inscrite au patrimoine mondial par l’Unesco (depuis juin 2011), c’est une hausse assurée de la fréquentation, de 25% en moyenne, avec des retombées dans  l’hôtellerie, la restauration… 1 100 établissements locaux sont directement concernés, d’où l’intérêt d’une filière bien structurée, pour franchir le seuil des 1 500 000 nuitées annuelles ! Parmi les outils en place, il y a notamment www.cevennes-tourisme.fr.